Connect with us

ACTUS

L’univers du Rap gabonais pleure Don Matchado!

Publié il y a

le

Quelques mois après le décès de Djoobaï Murende, c’est avec beaucoup de consternation que l’univers des cultures urbaines au Gabon, en particulier du Rap est frappé par le décès d’une figure emblématique de ce style musical de la fin des années 1990. Il s’agit de Don Machado, membre fondateur du légendaire groupe Hantofeya Staff.

Originaire de Bitam dans la province septentrionale du Gabon, Don Machado, de son vrai nom Rodrigues Eyogho-Messa, a en 1998 participé à la création de Hantofeya Staff avec X – Musta, Serval Da RasStella a.k.a Chef Ella, Bib – Soyo et Amon, dont il était d’ailleurs le leader vocal. En 2000, le groupe sort le single “Transcendance”. Le succès que rencontre ce titre fera écho auprès de Scoba et l’Entre de la Pieuvre. Hantofeya Staff y rejoint le mythique Ha’yœ, qui lui aussi rencontre un franc succès après la sortie du single “Histoire”. En majorité composé de ses amis d’enfance..

Cependant, Don Machado avait entre temps créé le label Sozami – Pro avec son ami et associé Destu – Puriste, dans lequel il a fait signer de nombreux jeunes talents tels que: Feuck – Betsi, Lord & King Sekess et le SB Flow. Puis en 2003, il va signer le rappeur originaire de Koulamoutou H -Grav, qu’il intègre également dans le collectif Otsira – Prod. En 2006, Don Machado réunira la crème du Sozami – Pro pour le projet “Légaliser”. Seul Serval Da RasStella d’Antofeya Staff y sera présent, les autres n’étant pas au Gabon. Mais, ce projet va permettre l’avènement de nouvelles stars de la scène underground avec la collaboration de Lanslow Bidzofaza. A partir de 2009, Don Machado va travailler à faire de Otsira – Prod un label et participera activement à la production des compilations du studio Maison – de – l’Esprit de Amon Raamadon.

Du groupe Hantofeya Staff, il est connu des hits tels que: “Trancendance”, “100%”, “Zomoyo”, “J’avance”. Don Machado a gratifié le Rap gabonais de plusieurs titres solo et de plusieurs collaborations avec des rappeurs de sa génération à l’exemple du titre “Sans Repères” en collaboration avec  l’artiste B Good le Rasta ou “The Real Game” avec Amon Raamadon et Serval Da RasStella; “Pour le Respect” avec Destru et Mitch Mwana, etc.

A 41 ans, Don Machado, était sujette à plusieurs ennuis de santé. Déclarant en douane, il laisse une femme, des enfants et une famille inconsolables. Artiste et producteur, c’est une référence que le Rap gabonais vient de perdre. Ne dit – on pas que les artistes ne meurent jamais? La team Tromatix – Urban FM présente ses vives condoléances à la famille éplorée. Rest In Power Don Machado.

Pour Tromatix, Séif Mostley.

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...