Connect with us

Singles

Nga’Kumb: De l’Ikoku à l’Ekunda sans escale!

Publié il y a

le

Il est l’une des nouvelles voix de la culture Afropop du Gabon, Nga’Kum, après avoir permis le retour aux rythmes locaux anciens, notamment en revisitant l’Ikoku, dévoile son dernier single “Chacun sa Catégorie” après “Ndeju” sorti en février dernier.

Alors que l’année 2020 a débuté sur sur fond de discorde entre Nka’Kumb et la nouvelle scène au sujet de la paternité de l’attrait que rencontre désormais l’Ikoku. Pour d’aucuns, le chanteur a réussi certainement à créer une émulation autour de la tendance avec son hit “Façon Que Tu Tournes Çà” . Cependant, il n’en est en rien le pionnier Banz Mudji, Communauté Black, Big Row et d’autres avaient déjà ouvert la voie. Le son “Chacun Sa Catégorie” produit par DJ Lewyss sonne comme une revanche sur ses détracteurs.

En effet, en exploitant cette fois le registre de l’Ekunda, un rythme très populaire dans la province de la Nyanga, terre Vili et Lumbu mais aussi chez les Nkomi de l’Ogooué – Maritime, Nga’Kumb et Uniforme Production s’illustrent en précurseurs en ce qui concerne la culture urbaine. Nga’Kumb se place désormais en avant-gardiste. Il sera difficile désormais de lui contester sa place. Du single, il met en évidence la place du matériel dans les relations amoureuses.

 

Pour Tromatix, Séif Mostley.

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...