En avantNewsVidéos

[Actualité]: 30 ans de Hip – Hop au Gabon, Joda Crazy Boy avocat du”Hip – Hop Legends”!

Personne n’y a pensé avant que Joda Crazy Boy, patron du label International Hip – Hip, ne rendre public ce que nombreux inconsciemment savent, c’est – à – dire la trentième année de vie de la culture Hip – hop au Gabon. C’est sur sur les réseaux sociaux que le 30 juin 2019 cet ex – animateur a soulevé la question de la commémoration de ce trentenaire: ” 30 ans de Hip-hop, que faisons-nous ?”.

“Ça fait 30 ans que le rap gabonais existe. Officiellement, cette aventure a commencé en 1989. Il est de notre responsabilité d’honorer l’art que nous aimons tous. Je sais que nous n’avons pas de sponsor, pas de mécène, mais c’est justement parce que nous semblons seuls que nous allons réussir pour les jeunes générations. J’émets l’idée d’un événement grandiose réunissant toutes les générations du Hip-Hop gabonais. C’est une idée que chacun a dans son cœur et que nous voulons tous concrétiser. Le Hip-hop gabonais a toujours évolué sans financement et nous avons réussi à hisser cet art au sommet. Relevons ce défi.” pouvait – lire sur son compte Facebook. Il a invité plusieurs personnalités des cultures urbaines à le rejoins pour créer une dynamique capable de mettre au point une organisation capable de convaincre. Notamment, Régis Massimba, Ba’Ponga, Massassi, Eric Benquet, Dafreshman, Professeur T, Ndjassi Ndjass, Encha’a, Naneth, Danny Dan, Tris, FANG, etc. Aussi bien l’ancienne que la nouvelle scène, tous ceux qui pensent être en mesure d’apporter une contribution à l’organisation de ce grand show.

De nombreuses réactions ont déjà été enregistrées dont celle de Ndjassi Ndjass: ” Comme Convenu Monsieur Jo Dioumy Moubassango et moi nous nous sommes rencontrés et avons échangés au sujet des “30 ans du Hip Hop gabonais”. Nous convions tous les acteurs de notre culture hip – hop à une réunion le samedi 6 Juillet à 16h chez monsieur Hearly Nguema à Amaya Lounge situé en face du camp de Gaulle, entrée du lycée Pierre Corneille. Si, nous ne le faisons pas nous mêmes, personne ne le fera pour nous… Nous avons un enfant qui a 30 ans, célébrons son anniversaire 💪🇬🇦“. Une réponse encourageante pour l’initiateur.

La communauté des acteurs des cultures urbaines est invitée à prendre part à la première réunion devant statuer sur la matérialisation cette belle initiative.

On vous laisse apprécier le classique “Revolution” du groupe V2A4, qui est considéré comme le premier groupe de rap originaire d’Afrique francophone.

 

Pour Tromatix, Séif Mostley.

 

 

Previous post

Shan'l La Kinda: "Poupish" pour les mordus de Cupidon[Brand new]!

Next post

Gntik: "Djadji" [Découverte]!

Tromatix

Tromatix

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *