Connect with us

Clips

Créol : une diva “Matchibi” que Bak Attak conseille de travailler avec un parolier

Publié il y a

le


Depuis son récent retour sur la scène musicale avec “Je trace mon chemin”, Créol, la sulfureuse chanteuse de Dancehall, divise son public et suscite un vif débat dans l’industrie musicale. Cette nouvelle chanson, qui se distingue par son ton instructif et résilient, marque un tournant significatif dans le style habituellement provocateur de l’artiste.

Réception partagée :
Bien que certains applaudissent ce virage vers des thèmes plus conscients et profonds, d’autres, à l’instar du rappeur Bak Attak, expriment des réserves. “Créol ses chansons conscientes là, pardon qu’elle trouve quelqu’un pour lui écrire ça… C’est trop lisse… maintenant les autres sons qu’on aime qui parlent de bordellerie, elle peut continuer d’écrire ça elle-même…” a critiqué Bak Attak, mettant en avant un désir pour des productions plus provocatrices et sexuellement explicites.

La réaction du public :
Sur les réseaux sociaux, la réception de “Je trace mon chemin” a été mitigée. Certains fans défendent avec passion la nouvelle direction artistique de Créol, tandis que d’autres la qualifient de Diva “Matchibi”. En langage gabonais, cela signifie que sa musique est du “n’importe quoi”. Malgré ces critiques, beaucoup attendent avec impatience la sortie de son album “UNIK”, espérant que les nouveaux titres offriront un équilibre entre ses anciennes et nouvelles influences.

L’avenir de Créol :
Alors que Créol continue de naviguer entre l’exploration de nouveaux horizons artistiques et la satisfaction de son public fidèle, l’industrie attend avec impatience la sortie de “UNIK”. Cet album promet non seulement de refléter la diversité de ses talents mais aussi de définir son héritage en tant qu’artiste.


En défiant les attentes et en explorant de nouveaux territoires musicaux, Créol pose les jalons d’une carrière toujours plus riche en contrastes et en évolution. Son parcours artistique, parsemé de contr