Connect with us

News

Troy remet les pendules à l’heure sur “Bénéfice”.

Publié il y a

le

“Je ne fais pas de la scène par nécessité./ Je fais de la scène quand je veux”. Voilà, il l’a dit clairement. Ceux qui se demandaient encore si Troy a fumé l’inspiration au point de ne plus être en mesure de produire. Son dernier son “Bénéfice” n’élude rien.

Il aurait été difficile de dire les choses d’une autre manière pour celui qui à ce jour un des jeunes entrepreneurs dont la reconnaissance est au rendez – vous au pays. De la musique, il n’a rien a prouvé localement avec son crew BGMFK, ils ont pris en otage l’univers hip – hop gabonais au point où leur break ne laisse personne indifférent. Il y a un objectif commun à tous ceux qui entreprennent peu importe le domaine, c’est la quête de l’oseille. Que ceux qui ont des oreilles comprendre bien que tout repose sur le “BENEFICE”.

Tromatix.

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...