Connect with us

Clips

Arnold Djoud signe pour un nouveau départ chez Sony Music!

Publié il y a

le

Les détails de la signature ne sont pas connus. Cependant, l’artiste auteur, compositeur et interprète gabonais Arnold Djoud a rejoint l’écurie Sony Music Entertainment basée en Côte – d’Ivoire. Une signature qui se révèle comme l’aboutissement d’une carrière débutée il y a un peu plus de 25 ans.

La carrière de Arnold Djoud, nouvelle signature chez Sony Music, a débuté il y a 25 ans avec sa participation à la troupe musicale “Les Enfants du Monde” par Madame Victoire Lasseni Duboze. C’est en 1993 que le chanteur débute sa carrière solo avec la sortie de son premier album “Ntcho”, suivi de “Mie” (1997); “Gabao 9 … Ma prière” (2006) et “7ème Ciel” (2010). De nombreux singles dont les hits “Elone 2000″(1999), “Libala” (2004) en collaboration avec le mythique groupe Vibration“Roméo na Juliette” en featuring avec la reine d’Empire Amandine, etc. Arnold Djoud a su imposer son éclectisme au public gabonais. Il est d’ailleurs l’une des stars gabonaises, qui artistiquement, est respecté pour son talent.

D’une longue carrière solo avec un label indépendant, Cospad, dont il est lui – même le patron, Arnold Djoud Ogoula vient de s’offrir un nouveau départ sur le plan international. La première production, “Don’t Go”, qui fait suite à cette signature exprime clairement le désir de s’ouvrir au monde. Un monde qui est désormais dominé par l’Afro Pop aux influences nigérianes, ghanéennes et sud-africaines. Le chanteur prouve encore une fois à travers ce single, produit par Afro Records sous licence de Sony Music Entertainment Côte – d’Ivoire, qu’il est prêt à s’ouvre à toutes les orientations artistes. Il s’agit au demeurant de la deuxième signature d’un artiste gabonais chez Sony Music en espace d’une année après Shan’L  la Kinda.

Pour Tromatix, Séif Mostley.

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...