Connect with us

Singles

Zoma accuse dans “Ayili”!

Publié il y a

le

Il fut un temps où Zoma aka Ebibign représentait pour Franck Ba’Ponga l’avenir du mouvement hip – hop via Nègrattitude mais les circonstances finir par l’éloigner quelques temps de la scène. Cette fois, le natif de Minko – Mimbè revient avec un single accusateur “Ayili”.

Un peu plus d’une année après la sortie de “Colonie”, Zoma vient de mettre à la disposition du publique sa dernière production “Ayili”. Le son est assez vindicatif au regard du thème qu’il aborde en rapport avec les familles monoparentales, qui font des femmes des cheffes de familles, condamnées à élever seules leurs enfants.

L’artiste n’est pas allé cherché l’inspiration ailleurs, il a choisi de compter son histoire. Un fils qui n’a rien reçu de son père mais qui doit tout à sa mère. A l’intro de sa chanson, Zoma répond à ceux qui se demandent pourquoi il est souvent en clin à poser des actes inattendues que c’est parce qu’il est “un enfant sans père”. Une façon de dénoncer l’irresponsabilité des hommes qui est à l’origine des difficultés que de nombreux jeunes rencontrent au sein de la société gabonaise.

En écoutant “Ayili” attentivement, le mélomane ne pourra ne pas accrocher. Le texte est assez clair et édifiant à bien des égards. Zoma a tenu à rester root et underground.

 

Pour Tromatix, Séif Mostley.

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais aussi...