L'analyse du mois

Télé-crochets en Afrique : Détecteurs de talents ou divertissements musical ?

Le paysage audiovisuel international est rempli de programmes musicaux à base de télé-crochets depuis les années 2000. Le succès de ce style d’émission s’explique par la concurrence acharnée que se livrent les maisons de productions qui, pour rester au sommet de l’industrie, doivent sans cesse découvrir de nouveaux talents. Ainsi, en Europe, aux Amériques et en Asie, les grandes chaines de télévisions proposent des émissions où le public peut ainsi découvrir des artistes en herbes et talents de demain. C’est ainsi qu’en France, on a pu voir des émissions telles que Star Académie, Nouvelle Star, X-Factor, Graines de Star ou Popstars.

Le succès de ces programmes ne s’est jamais démenti au regard des formats quasi-identiques qu’elles possèdent. Ainsi, depuis 2010, une émission connait un énorme succès planétaire, The Voice, la Plus belle Voix. Cette émission dont la sélection des participants se fait à l’aveugle, connait une déclinaison dans plus d’une cinquantaine de pays, réalisant un audimat cumulé de plus de 55 millions de téléspectateurs selon certaines études spécialisées. En conséquence, la liste de chanteurs qui ont démarré par les télé-crochets ne cesse de s’allonger : Ament Bent, Olivia Ruiz, Christophe Willem, Kendji Girac, Adele… Une déclinaison pour enfants de moins de 15 ans existe également (The Voice Kid).

Le continent africain n’est pas en reste puisqu’une chaine francophone du vieux continent, Voxafrica, a décidé de lancer cette saison sa propre déclinaison de l’émission The Voice, la plus belle Voix. Nul ne doute que le succès sera au rendez-vous car le programme qui a déjà fait ses preuves ailleurs dans le monde a montré son efficacité. En outre, le jury, composé de stars de la musique (Singuila, Lokua Kanza, Charlotte Dipanda) et du PAF (Claudy Siar) drainera des millions de téléspectateurs devant le petit écran qui découvriront les futures gloires de la musique africaine. Bien que ce type de programme soit un moyen de découverte de nouveaux talents en offrant une fenêtre d’ouverture médiatique, il n’en reste pas moins que d’autres moyens existent notamment via les réseaux sociaux. En outre, les artistes issues de télé-crochets ont une durée de vie très limité à en juger par la carrière éphémère de la plupart d’entre eux.

Jean Paul

ng-bling
Previous post

NG Bling: « Amen», le single!

romantickaa
Next post

Romanticka'a: « Money », le single!

Tromatix

Tromatix

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>