Ce qu'on en pense

NG Bling, nouvelle égérie d’Airtel ?

Ces derniers temps nous avons beaucoup vu le logo rouge de cette maison de téléphonie mobile sur les affiches et flyers des différents concerts d’NG Bling.
Il n’y a pas très longtemps on a apprécié le talent d’NG Bling sur le titre promotionnel du lancement de l’internet 4G de l’opérateur de téléphonie mobile au logo rouge et blanc ; puis on a retrouvé le même logo sur les affiches du concert d’NG Bling organisé par la radio Urban FM dans le cadre de ses concerts intitulé ‘’Live by Urban FM’’.

Le Samedi 14 Mai 2016 NG Bling était la tête d’affiche d’un gros concert organisé à la place de l’indépendance d’Oyem par la même maison de téléphonie mobile … toute chose qui nous laisse penser qu’il en est désormais l’égérie.
Si cette assertion est vraie elle ne saurait que nous réjouir car :
– D’une part elle est la preuve que désormais au Gabon, de grandes marques pensent à greffer leur image à des artistes qui marche et c’est aussi l’exemple de Franck Ba’ponga avec le groupe SOBRAGA (spécialement avec Booster)
– D’autre part, cela montre qu’au final on est capable de faire de l’argent avec la musique au Gabon.

Lorsque l’on regarde les artistes internationaux, ils diversifient toujours leurs sources de revenues. Au moindres succès, ils développent des concepts, greffent leur image à des produits, à des marques… à l’image du Nigéria ou Wizkid est l’égérie de pepsi par exemple. Au delà de l’argent rapporté par les concerts et les albums, il y a aussi ces sources de revenues là qui ne sont pas négligeables. Cependant avant de pouvoir développer tout ceci et permettre à chaque artiste de devenir l’égérie d’une marque au Gabon, il faut des préalables :
– Que la marque comprenne ce qu’elle recherche exactement et qui est sa cible afin de trouver le bon ambassadeur – NG Bling par exemple pour la 4G est un super ambassadeur car il touche la génération la plus consommatrice de méga bites.
– Que les artistes intègrent le critère TRAVAIL dans leur passion. Etre l’ambassadeur d’une marque n’est pas chose vaine, il faut d’abord le mériter puis en être le modèle et en toutes choses être exemplaire tout au long de la durée du contrat car on ne porte plus uniquement son talent mais aussi l’image de tout un produit ou d’une entreprise derrière.

Nous voyons cette collaboration d’un bon œil car elle nous démontre que la nouvelle génération a toutes ces chances mais aussi que les comportements sont en train de changer et c’est tout à notre honneur.

Previous post

TNPD de KanAa vu par Koba

Next post

Mabé Crew

Tromatix

Tromatix

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *