En avantNewsVidéos

BGMFK: Une année d’anthologie!

« Les vainqueurs ont simplement pris l’habitude de faire ce que les perdants n’aiment pas faire », c’est d’entrée ce prologue qu’on peut lire à la fin du titre « Comme Dab » ( déc.2016) du collectif BGMFK qui a conditionné l’ensemble de l’année 2017, quoique précédé de la signature du collectif sur le label indépendant français Beaucoup Music. MickyR, Jey RspctMe, Yvy Realkillah, Young Troy et RickyBeatz ont donné du sens au progrès et de la valeur à la réussite artistiquement parlant.

Le classique « Kill Dem » (fév. 2017), produit par RickyBeatz, a été le premier titre de l’année 2017. Il n’a certes pas été la hauteur des attentes. Il suffit de constater les maigres 6 218 vues affichées au compteur du BGMFK TV sur Youtube.

Le titre « Loin » (juin 2017) est l’une des sorties les plus mémorables du collectif cette annnée. Il a permis au groupe de situer sa nouvelle orientation artistique et de mesurer le chemin parcouru. Un son en guise de bilan mais aussi une interpellation à l’unité, car, disent – ils: « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Il est valorisé de 300 818 vues.

« Encaisses Seulement » (juil. 2017), si le son est a été validé, il n’a pas nécessairement été kiffé par le grand public. Il a enregistré 146 974 vues. Ce fut le premier clip réalisé par le talentueux Mahine Sef à la suite de David Mboussou.

« AYA » (août. 2017), grosse collaboration de BGMFK avec Hiro, artiste du label Bomayé qui produit Youssoupha, KeBlack.. C’est le top 1 des sorties du collectif cette année. Il a confirmé leur envolée vers l’international et 868 724 vues.

Mahine Sef a mis tout le monde d’accord avec la réalisation de la vidéo du titre « Tupac » (sept.2017). Puissant, MickyR a confirmé la notorité mais aussi le charisme qu’on lui reconnait en solo qu’en groupe. La concurrence, s’il y en a, a juste pris sa dose. Les 564 046 vues qui classent ce single au top 2 du collectif, ne sont qu’une marque de reconnaissance.

Troy, interprète d' »Aniambie » (Oct.2017), y a mis plein de volupter qui pour l’essentiel reste un titre dédié à l’écoute des fins mélomanes. Il faut de l’oreille et le besoin d’appréhender les lyrics pour mieux saisir le fond ainsi que la profondeur du texte (44 470 vues).

Après quelques featuring avec Say’Z (Too Much) feat MickyR; Garçin (On s’en fout Nous) feat Jey RspctMe et Justin Sossa (Madzona) avec Yvy Realkillah, le collectif vient de proposer pour la fin de l’année « My Love ». Un titre qui rencontre déjà un franc succès chez les fans notamment en prime la participation des escortes girls les plus en vue du moment à LBV, Tabouret Gang. Le film porte une nouvelle fois la griffe de Mahine Sef sur une production de R3.

En général, le groupe s’est construit plus que jamais une notoriété qu’il sera difficile à remettre en cause. Leurs concerts sont des messes et des occasions de réel partage avec le public. Les différentes productions ci – dessus sont des hymnes au rénouveau de la culture urbaine gabonaise. De vrais chefs d’oeuvre. MickyR et les siens sont à n’en point douter les meilleurs représentants de la musique gabonaise. L' »Odika Gang » remplis plus que jamais les salles de LBV. Le dernier spectacle à l’occasion du « Urban Birthday Show  » Special BGMFK de la radio Urban FM en est la meilleure expression.

Pour Tromatix, Séif Mostley.

Previous post

Justin Sossa: "Madzona" feat. Yvy Realkillah!

Next post

J - Rio: "Oublie moi", le clip!

Tromatix

Tromatix

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *