En avantNewsVidéos

Bak Attak: « Addiction », une critique de la société gabonaise!

Bak Attak est l’une des plumes les plus virulentes de la scène rapologique gabonaise du moment. Il est l’atiste qui peint au mieux les maux de la société gabonaise du moment. Il ne serait pas prétentieux de dire qu’il est l’héritié de V2A4, Conscience Noire, de part la simplicité de ses vers et le réalisme qui caractérise ses textes.

A un moment où le débat porte sur la forte consommation de drogues chez les jeunes, notamment les « cobolo » de leur nom pharmaceutique « Tramadol » et qu’un classement mondial aurait fait du Gabon le premier pays de consommation d’alcool en Afrique, Bak Attak aka Ze Gangarap aka Molière Indigène sort un titre assez évocateur « Addiction ». Une manière pour lui de parler de la dépendance à l’alcool chez les Gabonais.

Il faut le dire et le dénoncer avec vigueur, la consommation d’alcool représente un danger pour l’avenir de notre pays. De nombreux observateurs s’accordent à dire qu’il y a plus de troquets, bistrots, maquis, bars et clubs sur l’ensemble du territoire que des écoles, les bibliothèques, les musées voire des aires de jeux.

Comment comprendre que dans un aussi petit pays, les autorités abandonnent la jeunesse à la consommation de stupéfiants sans réglémentation? Comment comprendre la démission des parents face à ce fléau qui fragilise l’équilibre social? Pourquoi personne ne s’offusque de voir des gamins à peine pubères engloutir des hectolitres de bière ou de spiritueux en longueur de journées? Les prix des boissons alcoolisées sont les plus bas du marché.A qui profit cet état des choses?

Le titre « Addiction » de Bak Attak est interpellateur à l’image de « Goudronnier » du jeunne Don’zer. La lutte contre la consommation des produits addictifs doit devenir le combat de chacun et la responsabilité de l’ensemble de la société. C’est un single que chacun devrait s’approprier pour saisir le fond du message et s’engager.

Pour Tromatix, Séif Mostley.

Previous post

Garçin: "Open Tayame", la vidéo est disponible!

Next post

Amenem: "Sorciers", le film du kongossa est disponible!

Tromatix

Tromatix

0 Commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *